Les amants ...-B.jpeg

Les amants parallèles

Fiction

Adeline Délie-Platteaux

Les amants parallèles est le récit de rencontres, celles que l’on fait tout au long d’une vie, jusqu’à la toute fin de l’existence. C’est l’histoire d’une amitié entre deux femmes de générations différentes et l’histoire d’un amour relaté sur le mode épistolaire et épisodique.    Mathilde, septuagénaire, meurt au début du roman. Elle laisse derrière elle le mystère d’une correspondance que va devoir percer Margot, sa voisine trentenaire rencontrée il y a une dizaine d’années alors que celle-ci, encore étudiante, pleurait sur le bitume parisien, une bouteille de vin éclatée sur ses cansons et ses dessins. 

La structure du roman fait alterner la voix de Margot qui raconte son intrusion dans la vie de Mathilde, les épisodes d’une histoire d’amour relatés d’un point de vue externe et des lettres numérotées qui vont lier ensemble le destin de trois personnages, Mathilde, Margot et Paul. 

Prix TTC : 16€

124 pages

  • Facebook Social Icon

ISBN : 978-2-490091-18-8

Janvier 2019 

Illustration d'après l'œuvre de

Caroline Després.

Plage sous l’orage.

Détail. Huile sur toile. 30 x 45 cm

Nos lectrices ont aimé :

 

agathe.the.book

Quelle émotion de lire le premier roman (adulte) d’Adeline Délie-Platteaux, que certains connaissent ici sous le pseudo « la_liseuse » ! J’ai découvert une plume parfaite, à la fois moderne et littéraire, une narration totalement maîtrisée, une histoire d’amour impossible comme je les aime, mais aussi une acuité très fine sur les relations passionnelles.
Vous l’aurez deviné, « Les amants parallèles » nous emmène au coeur d’une fusion amoureuse, de celle qui vous engloutit, vous libère et vous emprisonne à la fois.
L’angle du roman est très intéressant : c’est le point de vue de Margot, jeune étudiante en Art, qui rencontre sa voisine de soixante-dix ans sur le trottoir alors qu’elle vient de trébucher. Cette dame c’est Mathilde ; elle repère vite chez la jeune fille une sensibilité qui l’émeut. Celle qui a tout connu va se dévoiler à celle qui n’a rien vécu par le biais de vieux cartons qu’elle a toujours conservé. À l’intérieur, des photos (Mathilde était photographe) et des lettres, des centaines de lettres numérotées. Le narrateur va s’y plonger en même temps que Margot et découvrir par bribes des morceaux de la passion qui a habité Mathilde et Paul pendant de longues années.
Commence alors une histoire parallèle entre Margot et Mathilde au présent, et celle de Paul et Mathilde dans le passé. Qui était cet homme? Pendant combien de temps se sont-ils aimés ? Pourquoi n’ont -ils jamais réussi à vivre ensemble ?
Un roman envoûtant au souffle fortement romanesque dont la partie épistolaire est d’une grande beauté. Il interroge sur l’Amour et le désir, la chimie des corps, la séduction entre les hommes et les femmes. Il pose une question essentielle : aime-t-on plus fort quand l’autre est loin et la relation impossible ? Parfois la distance est un leurre et entraîne une distorsion des sentiments, comme si les mots devenaient plus forts que la réalité. À découvrir je vous le recommande !

#lesamantsparallèles #adelinedelieplatteaux#vibrationeditions @la_liseuse_

https://www.instagram.com/p/BtGWKjGHg58/?utm_source=ig_web_options_share_sheet

mariondemontmorency

Je suis toujours admirative de ceux qui parviennent au bout d’un texte, qui réussissent à transformer leurs pensées fugaces en livre, ceux qui osent se lancer. Quand @la_liseuse_ m’a proposé de m’envoyer son roman, j’ai été particulièrement émue, d’abord de sa confiance à mon égard, et puis également par son projet. Je trouve un peu magique qu’une femme aux journées bien remplies, qui jongle constamment entre sa vie de prof et sa vie de mère, puisse trouver le temps d’écrire.
.
C’est donc avec beaucoup de curiosité que je me suis lancée dans la lecture des amants parallèles et que j’ai fait la rencontre de ses personnages. Tout commence lorsque Margot rentre chez elle, un soir de grande détresse, et s’effondre devant la porte de son immeuble. La jeune étudiante, est aussitôt secourue par sa voisine, Mathilde, photographe à la retraite, pleine de vie et de projets. Entre ces deux femmes, une véritable amitié commence, un lien unique et intergénérationnel comme on en voit peu. À chaque entrevue, Margot est fascinée par son aînée, si talentueuse et aimante, mais si secrète. Tout bascule lorsqu’elle tombe par hasard sur un carton de lettres, vestiges d’un amour ancien qui a profondément marqué Mathilde. En explorant l’échange épistolaire de la photographe et d’un mystérieux Paul, Margot découvre l’inavouable et reconstruit peu à peu les épisodes restés dans l’ombre.
.
Dans ce roman empli de références littéraires, on découvre une passion dévorante, aussi sensuelle et lumineuse que destructrice. Si j’ai trouvé l’histoire parfois un peu rapide (j’aurais aimé quelques détails de plus), j’ai beaucoup aimé la construction du récit, mêlant différentes temporalités et alternant entre narration et échange épistolaire. C’est un premier roman prometteur ! Bravo Adeline !

mariondemontmorency

#lecturesdemontmorency #livraddict#bookstagram #instabook #bookporn#meslectures #lire #livre #lectures#read #reading #meslivres #lecture#book #bookworm #ratdebibliothèque#bookaholic #bibliophile #roman#booklover #lovebooks #instalivre#livrestagram #chroniquelittéraire#lectricecompulsive #lecturedumoment
#laliseuse #adelinedelieplatteaux#lesamantsparalleles