Florian VOUTEV

Копия DSC00999 (2).jpg

Après la fin de sa carrière de danseur de ballet, Florian Voutev fait des études de russe à l'Université de Caen et à la Sorbonne – Paris IV. Passionné par la traduction littéraire versifiée, il se met à publier ses travaux sur le tard et à participer à la vie culturelle franco-russe à Moscou, à Paris, à Strasbourg et à Lyon. Il a remporté deux fois, en 2019 et en 2020, le troisième prix du concours de traduction poétique, organisé par l’Association Teremok de Nancy et le Centre Pouchkine de Paris. Ses publications : nouvelle traduction du roman en vers Eugène Onéguine de Pouchkine, Éditions La Bruyère, décembre 2012 ; article littéraire sur Eugène Onéguine in La Revue russe N° 42 de l'Institut d'études slaves, décembre 2013 ; extraits bilingues du recueil poétique d'Ekaterina Belavina Ces mots qui jouent, in L’Almanach de l'association Glagol, septembre 2016 ; recueil bilingue de poèmes de Valery Zhigounov L'Arme de l’âme, Larmes de l'âme, Éditions Natania, septembre 2017 ; recueil bilingue de poèmes d'Ekaterina Belavina Filles, fleurs, métamorphoses en collaboration avec Jean-Louis Backès, Éditions Delirium, février 2018 ; recueil poétique de Sophie Bogarné Chambre 409, Éditions Érick Bonnier, 2020.

 

Il a traduit en 2020, pour Vibration éditions, Phèdre de Marina Tsvetaeva. Cette collaboration se poursuit avec un recueil d'une soixantaine de poèmes de Goumilev (Goumilev. poésies choisies) ce 1er juin 2021.